Suivez-nous sur facebook Nous contacter
Français English
La Normandie s'ouvre à vous
Les Andelys Les Andelys Les Andelys Les Andelys Les Andelys Les Andelys
Château-Gaillard Seine et Nature Arts

Les Andelys, terre normande

Une identité bien affirmée

Entre l’Epte, où fut signé en 911 le traité créant le duché de Normandie, l’Andelle et la Seine, cette terre du Vexin normand résonne encore du tumulte de l’Histoire.

 

Le roi de France, Philippe Auguste, et son vassal le duc de Normandie et roi d’Angleterre, Richard Cœur de Lion, se sont disputés ce site stratégique avec pour enjeu la Seine, voie de pénétration pour la flotte armée du roi de France, vers Rouen.

                                                            

Différents Traités entre Richard et Philippe furent signés dont Issoudun en  décembre 1195 qui stipule que le site d’Andeli appartenant à l’archevêque de Rouen, est une ville neutre qui ne doit pas être fortifiée.

Richard Cœur de Lion ne respecte pas les clauses du traité et décide de construire en 1196 le                Château-Gaillard sur un site dépendant d’Andeli.

Peu après le décès de Richard Cœur de Lion, Philippe Auguste s’empare en 1204 de la forteresse puis du duché de Normandie.

Tour de la Monnaie et forteresse

Terre d’enjeux entre les armées anglaises et françaises, Les Andelys et son château connurent de nouvelles batailles, aux 14e et 15e siècles, durant la guerre de Cent Ans.